Lendemain d’une soirée drôle et je dirais encore une fois au Théâtre Le Paris à Avignon. Je viens de voir la pièce d’Eric Carrière ( Les Chevaliers du Fiel):  « On a vendu le Pont d’Avignon »

Une pièce qui se joue depuis l’automne 2015 seulement et qui rencontre un vrai succès auprès des Vauclusiens et notamment des Avignonnais. L’histoire commence dans l’appartement d’un couple de Parisiens, qui apprennent qui doivent partir s’installer dans le Sud, à Avignon. Les lumières s’éteignent et se rallument, nous découvrons Barbara, agent immobilier à Avignon, son monologue commence et on comprend vite que l’on va rire !  L’image de la fille du Sud se dessine, la fille à la « grande bouche » avec ses mimiques si particulières et son accent si prononcé ! Puis, le couple débarque dans l’agence, Barbara découvre Armand et Stéphanie et elle va vouloir en faire de vrais Avignonnais en leur apprenant à être de vrais Avignonnais: penser Provence, parler Provence et boire Provence !

Des clichés du Sud aux clichés du Nord, en veux-tu, en voilà, mais la cohabitation est possible tellement elle est drôle et chacun, Avignonnais ou Parisiens, pourra en rire et pourquoi pas se découvrir avec humour et auto-dérision ! Tout ceci sur des airs de Mireille Mathieu, le pari est réussi et on a beaucoup ri !

Sandra Jouet

Sandra Jouet

 

J’ai découvert également Sandra Jouet, une comédienne trentenaire, qui porte la pièce, avec évidemment l’aide de ses deux partenaires sur scène, Laurent Pit et Bérénice Maugat, mais c’est vraiment Sandra Jouet qui a le rôle principal et ça se voit ! Dès qu’elle parle et qu’elle finit une réplique, le public rit et elle sait faire rire, ce qui n’est pas donné à tout le monde ! Un petit bout de femme avec une énergie débordante, du charisme et quel talent !

Formé à l’Actor’s Sud à Marseille, elle fera partie plus tard de la Compagnie « Scène d’esprit » qui la repère et qui lui donne le rôle de Manon des sources durant 4 ans Puis les rôles se succèdent au théâtre dans « L’ex-femme de ma vie », « Arrête de pleurer Pénélope », « Mon colocataire est une garce », « Un dîner parfait enfin presque », « La femme du boulanger ».

Vous l’aurez peut-être découvert dans ce One-Woman Show irrésistible « Homme, femme mode d’emploi-la fille ! » et enfin le Cinéma lui ouvre ses portes dans des courts métrages puis en 2013 dans « Vive la France » de Michaël Youn et dans « La grande pétanque ».

Alors, n’hésitez pas à aller la découvrir sur la scène du Théâtre Le Paris dans les prochaines représentations de « On a vendu le Pont d’Avignon » et aussi dans « Une Chambre pour deux » les 19, 20 et 21 février.

Plus d’infos sur www.leparisavignon.com