Tourisme en Provence

L’étang salé de Courthézon

Situé au coeur du vignoble, cet espace naturel est à découvrir et pour moi ce fût une belle découverte.

Dés que j’ai vu l’info des Offices de Tourisme de Courthézon et de Châteauneuf du Pape, je me suis dis qu’il fallait profiter de l’occasion d’une visite guidée pour aller à la rencontre de la faune et de la flore tout près de chez moi, et je n’ai pas été déçue.

La visite se déroule sur le parcours du sentier pédagogique d’environ 1.5 km (45 min. de marche) accessible à tous, même aux personnes à mobilité réduite et mal-voyantes puisque les pupitres d’information placés tout le long du parcours sont également écrits en braille.

Les guides de la LPO (Ligue pour la Protection des Animaux) avaient apporté jumelles et longues vues pour que chacun puisse apprécier les oiseaux en vol ou juste posés sur une branche.

Justement, un Guépier d’Europe vient de se poser. Avec l’appareil photo, on le voit bien, mais avec la longue vue,vous imaginez ! De jolies couleurs apparaissent sur cet oiseau qui est ici pour se reproduire, comme chaque année au printemps et en été.

Pourquoi on l’appelle l’Etang salé? Et bien jusqu’au 19ème siècle, on y exploitait le sel et en 2005 cette zone humide temporaire a été labellisé « Espace Naturel Sensible du Département du Vaucluse » pour avoir comme vocation la conservation de la biodiversité.

Le site n’étant alimenté que par les eaux de pluie, il est complètement asséché l’été et les roseaux, qui constituent une grande partie de la flore, jouent leur rôle de filtres pour les pesticides et autres substances polluantes.

 

 

L’Etang salé est un site protégé et on vous le rappelle tout au long du parcours, mais vous pourrez vous y balader en famille, en vélo, à pied, pour ses animaux, ses insectes, ses oiseaux, son calme et sa beauté.

Une cabane d’observation vous attend au bout d’une passerelle, des bancs sont à votre disposition pour vous reposer tout en mangeant les baies que vous viendrez de cueillir telles que les mûres cachées dans les ronces ou les prunelles.

Une aire de pique-nique est également aménagée pour la pause ou pour, pourquoi pas, regarder de plus près ce que la nature nous offre.

Et en effet, en y regardant de plus près et grâce aux guides surtout, j’ai pu voir des libellules, rouges pour les mâles et jaunes pour les femelles, j’ai aussi découvert ce qu’était la Canne de Provence et le Fusain d’Europe.

Cette belle balade qui a duré presque 2 heures… et oui, regarder la faune et la flore, ça émerveille mais ça donne faim et soif, surtout en ce jour de ciel bleu et de mistral, alors nous avions rendez-vous sous un arbre avec les cigales et les produits si réputé boucher-charcutier-traiteur de Courthézon, Bruno Biscarel, les Vins du Cellier des Princes de Courthézon et les sirops de la Distillerie Blachère de Châteauneuf du Pape.

Un régal pour les papilles le temps d’échanger nos impressions avec les guides et les participants.

Des moments comme je les aime !

Si comme moi, cette balade vous tente, contactez les Offices de Tourisme de Courthézon au 04 90 70 26 21 et de Châteauneuf du Pape au 04 90 83 71 08 et sur le Site officiel de Courthézon

 

Tourisme en Provence

The following two tabs change content below.

deborahpam

Rédactrice en Chef - Relations Publiques
Déborah PAM Rédactrice en Chef de www.lemagdepam.com et son édition papier Créatrice de l'Association Pam et Compagnie