Jean-Jacques Annaud chez France Bleu Vaucluse

Jean-Jacques Annaud chez France Bleu Vaucluse

Ce Jeudi 15 janvier 2015, j’ai la chance de rencontrer Jean-Jacques Annaud, ce grand réalisateur de grands films comme notamment « Le Nom de la Rose », « L’Amant », « L’Ours », « Sept ans au Tibet » et j’en passe !

Jean-Jacques Annaud est à Avignon pour y présenter son dernier film « Le Dernier Loup » en avant-première au Pathé Cap Sud Avignon mais avant il fait un détour dans les locaux de France Bleu Vaucluse et surtout dans l’émission à laquelle je participais à l’époque « Les Fines Mouches ».

Quelle émotion en le voyant !

Jean-Jacques Annaud et Déborah Pam chez France Bleu Vaucluse

Jean-Jacques Annaud et Déborah Pam chez France Bleu Vaucluse

Jean-Jacques Annaud connait très bien la région, il est l’un des fondateurs du Forum d’Avignon, organisme qui réunit chaque année ses partenaires autour de rencontres internationales et qui sont l’occasion de débats inédits entre les acteurs de la culture, des industries de la création, de l’économie et des médias. Le réalisateur se remémore également des souvenirs avec le Chef Michel Meissonnier; présent lui aussi dans l’émission (Maître Cuisinier de France, disciple de L’association Internationale d’Auguste Escoffier et chef pour les émissions de France Bleu Vaucluse); qui avait réalisé un repas pour 450 personnes lors d’une de ces rencontres organisées par le Forum d’Avignon et auquel jean-Jacques Annaud participait.

Bref, Jean-Jacques Annaud est impressionnant d’humilité, il parle avec nous simplement, répond aux questions de Roland Olivier, l’animateur de la radio Vauclusienne, et nous emmène avec lui dans ce film,  inspiré d’un roman, le plus lu de Chine et le plus traduit dans le Monde, écrit et publié il n’y a que 10 ans.

Jean-Jacques Annaud aura mis 7 ans pour réaliser « Le Dernier Loup ». Mais pourquoi tant de temps? Et bien il nous raconte que comme le loup est un des personnages principaux du film et qu’il grandit tout au long d l’histoire, il a fallu élever une meute de loups, 35 au total pour pouvoir avoir des images de loups sur quatre générations. Le réalisateur nous explique que ce film démontre la nécessité de l’équilibre entre l’homme et la nature, encore une fois il met tout cela en scène à sa façon et comme il sait si bien le faire! 

Réécoutez le passage de Jean-Jacques Annaud sur France Bleu Vaucluse ICI

 

Ciné

Sortie en salle le 25 février 2015

Synopsis (Allociné)

 1969. Chen Zhen, un jeune étudiant originaire de Pékin, est envoyé en Mongolie-Intérieure afin d’éduquer une tribu de bergers nomades. Mais c’est véritablement Chen qui a beaucoup à apprendre – sur la vie dans cette contrée infinie, hostile et vertigineuse, sur la notion de communauté, de liberté et de responsabilité, et sur la créature la plus crainte et vénérée des steppes – le loup. Séduit par le lien complexe et quasi mystique entre ces créatures sacrées et les bergers, il capture un louveteau afin de l’apprivoiser. Mais la relation naissante entre l’homme et l’animal – ainsi que le mode de vie traditionnel de la tribu, et l’avenir de la terre elle-même – est menacée lorsqu’un officier du gouvernement central décide par tous les moyens d’éliminer les loups de cette région.